Université Paul Sabatier - Bat. 3R1b4 - 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 09, France


Accueil > Événements > Séminaires 2015

Vers la biologie structurale… dans un spectromètre de masse

Fabien Chirot

Avec un spectromètre de masse et une source d’ionisation appropriée, on peut isoler et étudier des biomolécules et même des édifices biomoléculaires non-covalents. Mais quel type d’information sur la structure de ces molécules une telle approche peut-elle apporter ? Et quelle pertinence de telles mesures en phase gazeuse ont-elles par rapport à la précision impressionnante des structures obtenues par diffraction des rayons X ou par spectroscopie de résonance magnétique nucléaire ? Je tenterai d’ébaucher une réponse à ces questions à partir de nos récents travaux sur la structure de biomolécules isolées en phase gazeuse. Je présenterai d’une part une méthode de spectroscopie d’action sensible à la distance entre deux régions d’une molécule ou d’un édifice moléculaire, et qui s’appuie sur le principe du transfert d’énergie par résonance de Förster (FRET).

D’autre part, je donnerai les premiers résultats obtenus à l’aide d’un nouveau dispositif expérimental qui permet d’analyser en termes de masse et en mobilité ionique les effets de l’excitation par laser de molécules sélectionnées en fonction de leur mobilité ionique. Ce dispositif permettra notamment de réaliser des mesures de FRET résolues en conformation.